Le jour où Trump aurait affirmé qu'Hitler avait fait "beaucoup de bonnes choses"

L'ex-président américain aurait tenu ces propos devant son chef de cabinet.

placeholder
© AP
La rédaction

Lors d'une visite en France en 2018 pour commémorer le 100e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, Donald Trump aurait tenu cette déclaration: "Hitler a fait beaucoup de bonnes choses". C'est à John Kelly, son chef de cabinet, que le président américain de l'époque aurait fait cette confidence. C'est en tout cas ce qu'affirme le journaliste du Wall Street Journal Michael Bender, dans un livre intitulé "Honnêtement, nous avons gagné l'élection" et qui sera publié le 13 juillet.

Michael Bender revient sur l'épisode qui se serait produit alors que le chef de cabinet faisait un petit cours d'histoire à Donald Trump, lui rappelant les grandes lignes du conflit, "les points entre la Première Guerre mondiale et la Seconde ainsi que toutes les atrocités (commises par) Hitler".

C'est alors que Donald Trump aurait vanté certains "mérites" au dictateur allemand, évoquant la reprise économique allemande des années 1930. Dans son livre, Michael Bender explique que John Kelly, le chef cab', aurait été choqué par la réaction de son président et lui aurait dit qu'il avait tort: "Vous ne pouvez pas dire du bien d'Adolf Hitler. Pas du tout". Mais Trump serait lui resté sur ses positions.

L'auteur du livre précise que Donald Trump aurait toujours nié avoir fait ce commentaire. Quant à John Kelly, pour rappel, il avait quitté sa fonction peu de temps après ces commémorations. L'ancien chef de cabinet n'a depuis jamais hésité à critiquer ouvertement l'ancien président, pointant son manque de connaissance des conflits mondiaux passés et son "mépris" de l'Histoire. 

Sur le même sujet