Réunion d'urgence jeudi sur Haïti du Conseil de sécurité de l'Onu

Le Conseil de sécurité de l'Onu tiendra jeudi une réunion d'urgence sur Haïti après l'assassinat du président haïtien Jovenel Moïse par un commando armé, a-t-on appris mercredi de sources diplomatiques.

placeholder
© AFP

Cette réunion, demandée par les États-Unis et le Mexique, membre non permanent du Conseil, se tiendra à huis clos en milieu de journée, a-t-on ajouté de mêmes sources.

Le président haïtien Jovenel Moïse a été assassiné tôt mercredi matin à son domicile, un événement qui menace de déstabiliser un peu plus le pays le plus pauvre des Amériques, déjà confronté à une double crise politique et sécuritaire. Haïti est gangrené par l'insécurité et notamment les enlèvements contre rançon menés par des gangs jouissant d'une quasi impunité. Une situation qui valait à Jovenel Moïse, accusé d'inaction face à la crise, d'être confronté à une vive défiance d'une bonne partie de la société civile.

Jovenel Moïse avait annoncé lundi la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ariel Henry, avec justement pour mission la tenue d'élections.

Mercredi, l'ambassadeur haïtien aux États-Unis a déclaré que les assassins du président haïtien étaient des mercenaires "professionnels" s'étant fait passer pour des agents américains et pourraient avoir déjà quitté le pays. "C'était une attaque bien orchestrée et ce sont des professionnels", a déclaré l'ambassadeur Bocchit Edmond aux journalistes. "Nous avons une vidéo, et nous pensons qu'il s'agit de mercenaires."

Sur le même sujet