États-Unis et alliés accusent la Chine de piraterie informatique : "un écosystème" qui menace leur économie et sécurité

Washington, Bruxelles et l’Otan dénoncent les attaques informatiques en provenance de Chine. Les États-Unis accusent précisément des pirates du MSS. Une autre affaire révélée : Pegasus.

Washington et ses alliés de l’Otan accusent officiellement le ministère de la Sécurité d’État (MSS) de la Chine d’avoir engagé des groupes de "pirates informatiques criminels" qui menacent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet