Après un quatrième suicide en dix-huit mois, une célèbre attraction de New York pourrait fermer ses portes

"The Vessel", une tour d'escaliers futuriste en plein New York, pourrait bien fermer définitivement ses portes.

Après un quatrième suicide en dix-huit mois, une célèbre attraction de New York pourrait fermer ses portes
© Shutterstock

Avec plus de 45 mètres de hauteur, "The Vessel" a de quoi impressionner. Lors de son ouverture, la structure avait fait les gros titres pour son look décalé, comparée à "un énorme kebab" par certains. Ce jeudi, elle est revenue sur le devant de la scène médiatique après le suicide d'un garçon de 14 ans. "Un de mes collègues leur avait dit de ne pas courir dans Le Vaisseau et de rester avec leurs parents", raconte un gardien. "Après les faits, j'ai vu ses parents. La mère pleurait et était dans tous ses états, le père est resté sans voix."

La mort de ce jeune garçon survient à peine deux mois après la réouverture de l'attraction, qui avait initialement ouvert en 2019. "The Vessel" avait fermé au début d'année après deux suicides, portant le nombre de décès survenus sur la structure à trois. Un Texan de 21 ans, une femme de 24 ans de Brooklyn et un étudiant de 19 ans du New Jersey avaient également utilisé la construction pour mettre fin à leurs jours.

A la réouverture, une série de mesures destinées à réduire le risque de suicide avaient été imposée par la société Related Companies. Pour la visiter, il était désormais exigé des visiteurs qu'ils s'acquittent d'un droit d'entrée de 10 dollars et qu'ils soient accompagnés. Selon le média américain Curbed, "cela n'a fait qu'aggraver l'horreur, car le garçon qui a sauté hier l'a fait devant sa famille". Les membres du personnel avaient également été formés pour détecter si les visiteurs agissaient d'une manière qui indique qu'ils pourraient envisager de se faire du mal.

Un drame évitable

Selon Lowell Kern, président de l'organisation de quartier, ce drame était "tout à fait évitable". "Le conseil communautaire a fait savoir à Related que le seul moyen infaillible d'éviter que cela ne se produise était d'augmenter la hauteur des barrières sur The Vessel", assure l'élu local. "Nous avons affaire à des questions de vie ou de mort. L'art et l'architecture doivent passer au second plan", ajoute-t-il.

La construction de seize étages a été momentanément fermée suite à ce nouveau drame. Dans une interview accordée au Daily Beast, Stephen Ross, le promoteur qui a construit le complexe Hudson Yards, a déclaré qu'il envisageait de fermer définitivement l'attraction.

"Il est difficile de comprendre comment une telle chose a pu se produire. Mais je me sens terriblement mal pour la famille", a-t-il assuré lors d'une interview auprès de NBC News. "Je veux explorer toutes les pistes possibles et imaginables, mais pour l'instant The Vessel est fermé".