Le Canada pris en otage de la rivalité sino-américaine

Le sort de trois de ses citoyens est lié à l’extradition de la vice-présidente de Huawei.

Le Canada pris en otage de la rivalité sino-américaine
© BELGA/AFP
Des décisions de justice de part et d’autre de l’océan Pacifique sont au cœur d’un extraordinaire bras de fer politique qui met aux prises la Chine et le Canada, mais aussi les États-Unis. Mardi, un tribunal de la province du Liaoning (nord-est de la Chine) a rejeté le recours de Robert Lloyd Schellenberg contre la peine de mort à laquelle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet