Plongée dans les quartiers durs de Chicago, ville la plus violente des États-Unis: "Il n’y a plus de repère"

Chicago est redevenue la ville la plus violente des États-Unis. Une violence urbaine, liée à la prolifération des circuits illégaux. Certains activistes noirs évoquent la conséquence de la ségrégation.

La mort d’Adam Toledo, 13 ans, abattu par la police de Chicago, avait suscité de nouvelles manifestations aux États-Unis.
La mort d’Adam Toledo, 13 ans, abattu par la police de Chicago, avait suscité de nouvelles manifestations aux États-Unis. ©EFE
Dozin Maxence
"De nos jours, pour être quelqu'un dans les quartiers, il faut avoir tué un homme". Rashaad (prénom d'emprunt), la quarantaine, a grandi dans les quartiers difficiles de Chicago. Il vit aujourd'hui à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet