Les zones sinistrées par l'ouragan Ida maintenant en proie à la chaleur

Les États du sud-est américain qui émergent à peine du passage de l'ouragan Ida et mesurent encore l'ampleur de ses dégâts, enchaînent les problèmes et font maintenant face à une chaleur extrême.

Les zones sinistrées par l'ouragan Ida maintenant en proie à la chaleur
©AFP
ANP

Une température ressentie atteignant les 42°C est attendue mercredi en Louisiane et dans le Mississippi. Des centres ont dû être ouverts à la Nouvelle-Orléans et ses environs pour que la population puisse se réfugier dans des espaces climatisés. En plus de la chaleur, des pillages sont également à craindre dans la ville. Des arrestations ont déjà été menées ces derniers jours, et un couvre-feu a été imposé de 20 heures à 6 heures du matin. "Il n'y a aucune raison pour que les gens soient dans les rues la nuit", a déclaré le chef de la police de la ville, Shaun Ferguson, lors d'une conférence de presse.

Toujours fortement touchées, certaines parties du réseau électrique principal devraient être réparées mercredi en journée. Ce n'est qu'après que les travaux pourront commencer pour rétablir le courant sur les lignes de distribution secondaires qui acheminent l'électricité jusqu'aux foyers, selon la maire de la Nouvelle-Orléans, LaToya Cantrell. Les autorités ont exhorté les personnes évacuées à ne pas rentrer chez elles tant que le réseau ne serait pas rétabli.

Mardi, le bilan de l'ouragan Ida s'est alourdi à six morts. Deux électriciens de l'Alabama, état également touché par les intempéries, sont décédés alors qu'ils travaillaient à la réparation du réseau électrique, a rapporté la chaîne NBC News. Quatre personnes avaient également été retrouvées mortes plus tôt, deux dans l'État de Louisiane et deux dans le Mississippi. Un septième homme est porté disparu, probablement tué par un alligator alors qu'il marchait en terrain inondé.

Il y 16 ans, quasi jour pour jour, la région avait été ravagée par l'ouragan Katrina, dont le passage avait coûté la vie à 1.800 personnes. Les digues et autres infrastructures de prévention installées depuis dans la ville de la Nouvelle-Orléans semblent avoir bien limité les pertes humaines aujourd'hui, mais l'étendue exacte des dégâts et le nombre de victimes provoqués par l'ouragan Ida ne seront connus que dans les jours et semaines à venir, préviennent les autorités.

Sur le même sujet