Une première, Mexico attaque les armuriers des États-Unis pour "négligence" facilitant le trafic d’armes

Le Mexique a déposé plainte à Boston contre onze fabricants et distributeurs d’armes.

Une première, Mexico attaque les armuriers des États-Unis pour "négligence" facilitant le trafic d’armes
© AFP
"Pauvre Mexique ! Si loin de Dieu et si près des États-Unis", se lamentait, il y a plus d'un siècle, le dictateur Porfirio Diaz. Si les relations entre les deux républiques américaines n'ont jamais été...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité