Venezuela: l'opposition annonce mettre fin au boycott des élections

L'opposition vénézuélienne a annoncé mardi sa participation aux élections des maires et gouverneurs prévues le 21 novembre, rompant avec trois années de boycott et d'appels à l'abstention faute de garantie sur la régularité des scrutins.

Venezuela: l'opposition annonce mettre fin au boycott des élections
© Shutterstock
AFP

"Nous annonçons à la communauté nationale et internationale notre participation au processus régional et municipal du 21 novembre 2021 avec la Table ronde de l'unité démocratique (MUD)", qui regroupe les principaux partis d'opposition, selon une déclaration lue lors d'une conférence de presse à Caracas.

L'opposition avait boycotté la présidentielle de 2018, où le président Nicolas Maduro a été réélu, et les élections législatives de 2020, perdant le Parlement, le seul pouvoir qu'elle contrôlait depuis 2015.

Elle avait choisi de se retirer à chaque fois, estimant que ces deux scrutins, qu'elle avait qualifiés de "frauduleux", ne réunissaient pas les garanties électorales de partialité.

Concernant le scrutin de novembre, "nous savons que ces élections ne seront ni équitables ni conventionnelles. La dictature a imposé de sérieux obstacles qui mettent en danger l'expression du changement par le peuple vénézuélien", souligne néanmoins le texte.

"Cependant, nous comprenons qu'elles seront un terrain de lutte utile pour parvenir à la véritable solution à la grave crise que traverse notre pays: des élections présidentielles et législatives libres", conclut-il.

Cette annonce intervient alors que le gouvernement de M. Maduro et l'opposition ont engagé des pourparlers au Mexique, sous la médiation de la Norvège, pour parvenir à l'élaboration d'un calendrier électoral avec des garanties institutionnelles en échange de la levée des sanctions internationales.

Sur le même sujet