"Personne ne se plaignait, alors que ces gens découvraient en permanence des restes humains" : deux Américains racontent le 11 septembre

Ils étaient présents sur les lieux du drame il y a 20 ans

"Personne ne se plaignait, alors que ces gens découvraient en permanence des restes humains" : deux Américains racontent le 11 septembre
© AFP
Maxence Dozin - Correspondant à New York
Alex et Tessa (tous deux prénoms d’emprunt) font partie de ces figures anonymes des attentats du 11 septembre 2001. Ils ont brillé par leur courage et leur dévotion pour les acteurs "de première ligne", l’un prenant soin des premiers blessés arrivés en urgence dans un hôpital...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet