La reconversion réussie du "village" du World Trade Center : "Un exemple typique de quoi les Américains sont capables lorsqu’ils sont unis"

Le site attaqué il y a vingt ans a fait peau neuve, axé sur le souvenir des disparus.

New York Twenty Years After 9/11 Terrorist Attacks
©AFP
Maxence Dozin - Correspondant à New York
Loretta May avait 54 ans le 11 septembre 2001. Résidente à New York depuis 1969, elle était dans son appartement de Battery Park City, à quelques encablures du site des attentats, au moment où les avions ont percuté les tours jumelles. "En milieu de matinée, au moment où la nouvelle commençait à se répandre, une amie m'a téléphoné pour s'enquérir de ma situation", se souvient-elle. "Alors que la majorité des gens fuyaient Manhattan, elle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet