Washington "condamne" le tir de missiles de la Corée du Nord mais appelle au "dialogue"

Les États-Unis ont "condamné" mercredi le tir de missiles par la Corée du Nord, "en violation de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu", mais aussi réaffirmé leur appel au "dialogue", resté jusqu'ici sans réponse de la part de Pyongyang depuis l'arrivée du président Joe Biden à la Maison Blanche en janvier.

Washington "condamne" le tir de missiles de la Corée du Nord mais appelle au "dialogue"
© AFP
AFP

Le tir de deux missiles balistiques vers la mer par Pyongyang "représente une menace pour les voisins de la Corée du Nord et les autres membres de la communauté internationale", a dit un porte-parole de la diplomatie américaine. "Notre engagement envers la défense de la République de Corée et du Japon demeure inébranlable", a-t-il ajouté.

Pour autant, "nous restons engagés en faveur d'une approche diplomatique à l'égard de la Corée du Nord et l'appelons au dialogue", a affirmé le porte-parole.

La Corée du Nord et la Corée du Sud ont procédé toutes deux mercredi à des tirs de missiles dans ce qui ressemble à une véritable course à l'armement entre ces deux pays toujours techniquement en guerre.

Le Sud est ainsi devenu le septième pays au monde à disposer de cette technologie de pointe, une avancée stratégique importante pour Séoul qui lui donne une longueur d'avance sur son voisin du Nord.

Ce dernier est soumis à des sanctions internationales en raison de ses programmes d'armes nucléaires et de missiles balistiques interdits.

Sur le même sujet