"Nous ne sommes coupables de rien", dit Bolsonaro après les accusations sur sa gestion de la crise sanitaire

Le président brésilien Jair Bolsonaro a réagi avec défiance mercredi aux lourdes accusations d'une commission d'enquête du Sénat (CPI) sur sa politique durant la pandémie qui a fait plus de 600.000 morts dans son pays, assurant qu'il n'était "coupable d'absolument rien".

"Nous ne sommes coupables de rien", dit Bolsonaro après les accusations sur sa gestion de la crise sanitaire
©AP

"Nous ne sommes coupables d'absolument rien, nous savons que nous avons fait ce qu'il fallait dès le début", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie dans l'Etat du Ceara (nord-est), après que la CPI a demandé son inculpation pour dix crimes, dont celui de "crime contre l'humanité".