Des centaines de militants QAnon attendent la résurrection de JFK Jr. à Dallas

Des centaines de personnes attendent l'apparition de celui qu'ils veulent comme colistier de Trump en 2024.

Des centaines de militants QAnon attendent la résurrection de JFK Jr. à Dallas
©Capture d'écran Twitter

Les partisans de QAnon sont rassemblés à Dallas, au Texas, pour attendre le retour de John F. Kennedy (JFK. Jr), mort en 1999. Selon les dernières affirmations de ce mouvement farfelu - qui croit que le monde est dirigé par une cabale de pédophiles adorateurs de Satan - le retour du démocrate JFK Jr. annoncerait une nouvelle élection présidentielle en 2024 avec un duo Donald Trump et JFK Jr., le second comme colistier du premier donc.

Selon cette prédiction des complotistes - il y en a plusieurs différentes - les deux Kennedy devraient revenir à la vie, parce que cette lignée serait selon eux directement liée au Christ. Selon la personne qui dicte les espoirs aux supporters de QAnon, le père serait de retour sur terre uniquement pour sept jours mais, avant de mourir à nouveau, il "transférera le pouvoir à Donald Trump et JFK Jr. qui sera le vice-président de Trump."

Le journaliste Steven Monacelli est sur place pour The Daily Beast. Il partage des photos et des vidéos où des adorateurs de cette croyance portent des t-shirts et agitent des drapeaux "TRUMP/JFK Jr. 2024". Et comme il l'indique sur Twitter, il n'y a évidemment toujours pas de JFK à l'horizon.

Selon une autre version tout aussi farfelue, le jeune Kennedy devrait se montrer après deux décennies passées dans sa cachette pour être nommé vice-président d'un Trump, qui deviendrait lui "le roi des rois".

JFK est une figure populaire au sein du mouvement QAnon et sa mort a déjà été utilisée pour alimenter plusieurs conspirations. Les supporters de Trump attendent donc toujours désespérément que le défunt "sorte de la cachette" ou "ressuscite".

Malgré ces théories absurdes, le mouvement QAnon compte de nombreux partisans aux Etats-Unis, dont certains ont été arrêtés pour terrorisme. Le FBI surveille ce groupe d'extrême-droite.

"La foule très importante réunie pour la réapparition de JFK Jr. après sa mort simulée n'est pas quelque chose de drôle", a réagi le sénateur démocrate du Connecticut Chris Murphy sur Twitter. "C'est un signe extrêmement inquiétant de la façon dont le débat politique s'est complètement détaché de la vérité."

Sur le même sujet