Voici ce qui a poussé Mike Pence à faire capoter les plans de Donald Trump après l'élection présidentielle

L'ancien vice-président a donné un peu plus de détails sur sa décision de ne pas soutenir Donald Trump et d'acter le résultat de l'élection présidentielle. Ses motivations ? James Maddison et la Bible.

Voici ce qui a poussé Mike Pence à faire capoter les plans de Donald Trump après l'élection présidentielle
©AP

L'ancien vice-président des Etats-Unis était présent à l'Université d'Iowa pour un événement où il a répondu aux questions de plusieurs étudiants. Dans l'assemblée, un jeune a demandé à l'originaire de Columbus les raisons pour lesquelles il n'avait pas suivi les plans du 45ème président des Etats-Unis, Donald Trump, pour tenter d'invalider les résultats des dernières élections présidentielles américaines. Laconique, l'ancien vice-président a simplement répondu : "James Madison".

Mike Pence se serait donc référé à l'histoire de ce Père fondateur des États-Unis et ancien président lorsqu'il a pris la décision d'acter le résultat des élections le 6 janvier, quand il présidait le Congrès. CNN explique que Pence a également cité la Bible, en disant : "Le psaume 15 dit de tenir son serment même quand il fait mal."

Ce fidèle soutien de Donald Trump jusqu'à ce 6 janvier, jour où des émeutiers ont envahi le Capitole et l'ont personnellement recherché dans le bâtiment, a rappelé qu'il avait écrit au Congrès pour partager ses inquiétudes concernant le vote dans certains États du pays. "Je continue à partager ces préoccupations et je soutiens les efforts déployés dans les États pour améliorer l'intégrité des électeurs, comme cela a été fait dans des endroits comme la Géorgie, l'Arizona et ailleurs", a déclaré Pence. Aucune preuve de fraude électorale généralisée dans aucun État lors de l'élection de 2020 n'a pu être démontrée.

Ces courtes déclarations amènent des premiers éclairages sur l'état d'esprit de l'homme qui a officiellement mis un terme à la présidence de Donald Trump, après avoir lui-même été attaqué sur Twitter par ce dernier. On sait que les deux hommes se sont reparlé de nombreuses fois depuis qu'ils ont quitté leurs fonctions respectives, mais aussi que Mike Pence ne sait pas s'ils seront un jour d'accord sur les événements meurtriers du 6 janvier, selon ses dires.

Sur le même sujet