L'UE dénonce le "régime autocratique" au Nicaragua après la présidentielle

L'élection présidentielle au Nicaragua s'est déroulée "sans garanties démocratiques" et achève le basculement de ce pays dans un "régime autocratique", a dénoncé lundi le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell.

L'UE dénonce le "régime autocratique" au Nicaragua après la présidentielle
©AFP
AFP

L'Espagnol a aussi mis en cause dans un communiqué "l'absence de légitimité" d'un scrutin qui a vu la réélection du président Daniel Ortega pour un quatrième mandat de cinq ans avec 75% des voix.

Sur le même sujet