Argentine: après leur revers aux législatives, les péronistes contraints de cohabiter

La coalition présidentielle a perdu dimanche les législatives partielles de mi-mandat.

Le président Alberto Fernandez.
Le président Alberto Fernandez. ©AFP
La coalition de centre gauche autour des péronistes, Frente de Todos (Front de tous), a remporté 33 % des voix aux législatives partielles de dimanche en Argentine, contre 41,9...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet