Joe Biden gâche la fête olympique chinoise

Le boycott américain des JO d’hiver a beau n’être que diplomatique, il ternit la célébration de la puissance de la Chine. Et de son Président.

Joe Biden gâche la fête olympique chinoise
©AP
Au lendemain de la décision des États-Unis de boycotter "diplomatiquement" - en fait, politiquement - les Jeux olympiques d'hiver, qui s'ouvriront le 4 février à Pékin, pour dénoncer les violations des droits humains et, en particulier, le "génocide" perpétré contre les Ouïghours au Xinjiang, la Chine s'efforce de minimiser la portée de cet affront, en maniant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet