En quoi consiste le rôle de "vigilante", une pratique de plus en plus répandue aux Etats-Unis? "Cela crée la possibilité d'abus"

Deux jugements récents ont mis en lumière l’essor de ce "rôle" mal connu et pourtant répandu chez l’Oncle Sam.

Un manifestant tient une pancarte demandant la culpabilité de l’accusé dans l’affaire Kyle Rittenhouse, avec les mots “Made in AmeriKKK” lors d’une manifestation “Justice pour les victimes de Rittenhouse”.
Un manifestant tient une pancarte demandant la culpabilité de l’accusé dans l’affaire Kyle Rittenhouse, avec les mots “Made in AmeriKKK” lors d’une manifestation “Justice pour les victimes de Rittenhouse”. ©AFP
Maxence Dozin, correspondant à New York
Deux procès phares pour deux énoncés diamétralement différents. Les États-Unis ont vécu ces dernières semaines deux jugements ultramédiatisés qui ont mis en lumière les divisions profondes qui traversent la société américaine, tout en mettant en évidence le rôle de vigilante, sorte de posture de justicier autoproclamé qui semble prendre de l'essor à une époque...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet