Cet étudiant sans histoire est accusé d'avoir vendu des dizaines d'armes à feu

La police tente de comprendre comment il a pu se procurer toutes ces armes.

Cet étudiant sans histoire est accusé d'avoir vendu des dizaines d'armes à feu
©shutterstock
J.F.

Shakor Rodriguez, 23 ans, était un étudiant sans histoire de l'université d'État d'Austin Peay à Clarksville, dans le Tennessee. Considéré comme très brillant, il faisait même partie de la liste du doyen, ce titre honorifique souvent utilisé dans les universités américaines pour distinguer les meilleurs étudiants. Toutefois, il semblerait que le jeune homme menait une double vie.

Il a en effet été interpellé à New York fin décembre pour "ventes d'armes illégales", rapportent de nombreux médias américains. Il aurait vendu des dizaines d'armes (environ 70) à un policier infiltré qui cherchait à démanteler ce trafic et à découvrir d'où venaient les armes. Le jeune homme était manifestement en possession d'armes assez lourdes, pouvant causer de gros dégâts.

"Les forces de l'ordre ont travaillé avec diligence pour intercepter ces armes avant qu'elles ne frappent nos rues", a déclaré mercredi le procureur Darcel Clark.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'étudiant, originaire du Bronx, importait ces armes dans l'Etat de New York, en les transportant en bus.

L'étudiant fait aujourd'hui face à 304 chefs d'accusation. Il a à nouveau été interrogé cette semaine sur l'origine des armes en question.

Sur le même sujet