"L'Amérique est une nation de lois et de secondes chances": Joe Biden utilise son pouvoir de grâce pour la première fois

Le président américain Joe Biden a fait usage pour la première fois mardi de ses pouvoirs de grâce, en annonçant qu'il commuait les peines de 75 personnes et qu'il en amnistiait trois autres.

"L'Amérique est une nation de lois et de secondes chances": Joe Biden utilise son pouvoir de grâce pour la première fois
©AP

"L'Amérique est une nation de lois et de secondes chances, de rédemption et de réhabilitation", a soutenu Joe Biden dans un communiqué. Ces grâces sont destinées "à des personnes qui ont fait preuve de leur engagement vers la réhabilitation et qui s'efforcent chaque jour de redonner et de contribuer" à la société, a-t-il affirmé.

L'une des personnes amnistiées, Abraham Bolden, 86 ans, est un ancien membre du "Secret Service", l'agence américaine de protection des personnalités de l'État, et qui fut le premier Afro-Américain à protéger un président, lors du mandat de John F. Kennedy (1961-1963). Il avait été accusé d'avoir tenté de vendre une copie d'un dossier du Secret Service, et avait été condamné après deux procès. La Maison Blanche affirme cependant que des témoins-clés avaient admis ultérieurement avoir menti.

Abraham Bolden a toujours maintenu son innocence et dit avoir été ciblé "comme représailles pour avoir révélé au grand jour les comportements non professionnels et racistes au sein du Secret Service américain", déclare la Maison Blanche dans le communiqué. Après sa libération de prison, M. Bolden a obtenu plusieurs récompenses pour son militantisme et pour ses contributions à la société, ajoute la Maison Blanche.

Les deux autres amnisties concernent un homme et une femme condamnés pour des faits liés aux stupéfiants.

Les 75 commutations de peine sont allées, selon Joe Biden, à des personnes "effectuant des peines longues pour des faits non violents liés aux stupéfiants - et qui pour beaucoup auraient reçu des peines plus faibles si elles étaient accusées des mêmes faits aujourd'hui".

Sur le même sujet