Guerre en Ukraine: le lapsus de George W. Bush en plein discours

La langue de l'ancien président américain a fourché...

La Rédaction

Ce mercredi, George W. Bush a prononcé un discours dans l'institut qui porte son nom, à Dallas. L'ancien président des Etats-Unis est revenu sur le conflit en Ukraine, et alors qu'il critiquait le régime autocratique de la Russie, il a offert au public présent un lapsus très révélateur. De fait, il a accidentellement qualifié l'invasion de l'Irak de "totalement injustifié" alors qu'il parlait en réalité de l'offensive russe en Ukraine. Visiblement embarrassé, George W. Bush s'est rapidement corrigé, mais le mal était fait. En effet, 19 ans après le lancement de l'offensive américaine en Irak, beaucoup de spectateurs et internautes ont vu en ce lapsus une forme d'aveu.

Cette erreur a installé sur le moment un certain malaise dans l'assemblée. Après s'être corrigé, l'ancien président a donc détendu l'atmosphère en murmurant "l'Irak aussi, de toute façon". De quoi provoquer une certaine hilarité chez les spectateurs. Il a ensuite poursuivi en affirmant qu'il avait 75 ans, remettant sur le compte de l'âge ce malheureux lapsus.

Sur Twitter, plusieurs personnalités ont vivement réagi aux propos de George W. Bush. "'L'Irak, aussi', admet-il. Wow. Il a raison. 19 ans trop tard", a ainsi écrit l'acteur Jeffrey Wright. "La plus grande erreur de tous les temps sur l'une des plus grandes erreurs de tous les temps", a de son côté affirmé Scott Santens, un écrivain et journaliste américain. Rappelons que l'invasion de l'Irak par les Etats-Unis est encore largement critiquée. De fait, l'administration Bush avait à l'époque justifié cette opération militaire en affirmant que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive, ce qui s'est finalement avéré être faux.