Joe Biden entend montrer que l’Ukraine ne fait pas oublier l’Asie

Il se rend à Séoul et Tokyo avec un objectif prioritaire : contenir l’influence grandissante de la Chine.

Joe Biden entend montrer que l’Ukraine ne fait pas oublier l’Asie
©AP
Joe Biden est attendu ce vendredi à Séoul, pour un premier voyage présidentiel en Asie qui le mènera aussi à Tokyo. Donald Trump avait choisi Pékin pour son premier déplacement sur le continent, en novembre 2017. On ne saurait mieux souligner le changement de contexte. Alors que le président...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité