Un étudiant a reçu 111 millions de dollars suite à une chirurgie bâclée

Il aura probablement des douleurs toute sa vie.

J.F.
Un étudiant a reçu 111 millions de dollars suite à une chirurgie bâclée
©shutterstock

Un jury fédéral du Minnesota (Etats-Unis) a conclu que le centre médical de St Cloud avait bâclé l'opération d'un étudiant de 19 ans, lui laissant de graves séquelles à la jambe. L'hôpital a été condamné à lui verser 111 millions de dollars de dommages et intérêts, indique CBS Minnesota.

Tout a commencé en janvier 2017 lorsque Anuj Thapa, un étudiant d'origine népalaise s'est blessé lors d'un match de foot. Le jeune homme de 19 ans a été transporté à l'hôpital de St Cloud, où les médecins ont déclaré que le jeune homme souffrait d'une fracture à la jambe. Le chirurgien orthopédiste de garde a recommandé une intervention chirurgicale que l'étudiant a contestée. Malgré tout, ce dernier a été emmené au bloc. Il est reparti de l'hôpital le jour-même avec une "vive douleur à la jambe".

Six jours plus tard, l'étudiant est retourné à l'hôpital car sa douleur était toujours présente. Un autre chirurgien a alors découvert qu'il souffrait du syndrome de loge. Il s'agit d'un manque d'afflux sanguin causé par une hémorragie interne ou un gonflement des tissus. Cela engendre des lésions dans les tissus, voire même la mort dans certains cas. Chez l'étudiant, cela a engendré des problèmes persistants. Il a ainsi dû subir plus de 20 interventions chirurgicales pour tenter de réparer les dégâts.

L'étudiant a donc accusé l'hôpital d'avoir fait preuve de négligence lors de la première opération. Le jury l'a suivi et a condamné l'hôpital, qui a dû lui verser 111 millions de dollars. Cette somme couvre "les douleurs, passées et futures, la détresse émotionnelle et les frais médicaux". L'hôpital, lui, maintient que "les soins fournis étaient adaptés. Nous évaluons nos options concernant ce verdict", conclut l'établissement.