Un enfant qui a survécu à la fusillade au Texas livre son témoignage : "Il est entré et a dit 'Il est l'heure de mourir'"

L’un des enfants présents dans l’école d'Uvalde au moment du drame raconte ce qu'il a entendu.

Un enfant qui a survécu à la fusillade au Texas livre son témoignage : "Il est entré et a dit 'Il est l'heure de mourir'"
©AFP

L'enfant se trouvait dans une pièce qui partageait une porte avec la salle de classe où le tireur s'est barricadé pour la première fois pendant la fusillade. "Il est entré et il s'est accroupi et il a dit: 'Il est l'heure de mourir'", raconte le garçon aux journalistes américains. Ses parents ne veulent pas qu'il soit identifié ou filmé, mais le garçon tenait à partager ce qui s'était passé. Il poursuit: "Quand il a tiré, c'était très fort, ça m'a fait mal aux oreilles."

Lorsque lui et les autres élèves de la classe voisine ont entendu des coups de feu, le garçon a demandé à ses amis de se cacher. Lui et quatre autres camarades de classe se sont camouflés sous une table recouverte d'une nappe.

"Je me suis caché comme jamais" dit le garçon. "Je disais à mon ami de ne pas parler parce que le tireur pourrait nous entendre." Peu de temps après, la police est arrivée sur les lieux. Un officier a dit aux enfants de "crier si vous avez besoin d'aide", se souvient le garçon. "Un des élèves de ma classe a dit 'à l'aide'. Le tireur l'a entendu par hasard, il est entré et lui a tiré dessus", se souvient-il.

"La police a fait irruption dans cette classe et le tireur a commencé à tirer sur les policiers." Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a déclaré que trois officiers avaient été blessés lors de la fusillade, mais qu'ils étaient tous dans un était stable.

Même si ce sont les officiers qui ont arrêté le massacre, le petit garçon raconte que ce sont les deux enseignantes, Irma Garcia et Eva Mireles, qui lui ont sauvé la vie et celles d'autres enfants. "C'étaient de bons professeurs, elles se sont mises devant mes camarades de classe pour les aider. Pour les sauver."