Poutine garantit à Bolsonaro la livraison d'engrais pour l'agriculture brésilienne

Le président russe Vladimir Poutine a assuré lundi par téléphone à son homologue brésilien Jair Bolsonaro que la Russie "s'engage" à garantir au Brésil "un approvisionnement ininterrompu" d'engrais, primordial pour la puissante industrie agroalimentaire brésilienne.

Poutine garantit à Bolsonaro la livraison d'engrais pour l'agriculture brésilienne
©AFP

S'exprimant lors d'un événement lundi à Brasilia, M. Bolsonaro a déclaré que les deux dirigeants avaient discuté "sécurité alimentaire" et "insécurité énergétique", sans donner davantage de détails.

Le Kremlin a de son côté indiqué dans un communiqué que, lors de cette conversation téléphonique, M. Poutine avait "souligné que la Russie s'engage(ait) à remplir ses obligations pour assurer un approvisionnement ininterrompu des agriculteurs brésiliens en engrais russes".

Il a en outre appelé à "rétablir l'architecture du libre-échange des denrées alimentaires et des engrais, effondrée par les sanctions occidentales" contre la Russie en raison de son invasion de l'Ukraine le 24 février.

Puissance agricole mondiale, le Brésil importe plus de 80% de ses engrais, un chiffre qui atteint les 96% dans le cas du potassium, selon les données du ministère de l'Agriculture.

Plus de 20% des engrais importés proviennent de Russie, principal fournisseur du Brésil.

La première puissance économique d'Amérique latine a cherché à renforcer ses marchés d'approvisionnement, principalement en se tournant vers le Canada, la Jordanie, l'Egypte ou le Maroc, et cherche à relancer sa production nationale d'engrais.

Le sénateur Flavio Bolsonaro, fils du président brésilien, a rappelé lundi sur Twitter que son père avait rencontré Vladimir Poutine en février, quelques jours avant l'invasion de l'Ukraine, "pour discuter, entre autres, de la fourniture d'engrais fondamentale pour notre sécurité agroalimentaire".