"Cela dépeint l'image d'un Trump complètement déséquilibré et perdant tout contrôle"

Les révélations de Cassidy Hutchinson, une ancienne collaboratrice de la Maison Blanche, à propos de l'assaut du capitole du 6 janvier 2021, ont fait l'effet d'une bombe auprès des anciens conseillers de Trump.

La Rédaction

Ce mardi, lors d'une commission parlementaire, Cassidy Hutchinson a dévoilé les faits et gestes précis de Donald Trump lors de l'assaut du capitole, le 6 janvier 2021. Cette ancienne collaboratrice de la Maison Blanche a notamment déploré le comportement excessif de l'ancien président lors de ce jour noir pour la démocratie américaine.

Selon ses dires, l'ancien locataire de la Maison Blanche aurait tenté de prendre le volant d'une limousine présidentielle pour rejoindre ses partisans, présents en masse au Capitole. Empêché par sa garde rapprochée, l'ancien président se serait alors emporté: "Je suis le putain de président, amenez-moi au Capitole tout de suite", aurait-il déclaré, tentant d'attraper un policier au collet.

Le témoignage accablant de Cassidy Hutchinson a suscité une vive polémique outre-Atlantique, de nombreux observateurs estimant qu'il serait fatal pour la suite de la carrière politique de Donald Trump. Même au sein du camp républicain, le comportement du milliardaire américain est pointé du doigt.

Selon CNN, les assistants et conseillers de l'ancien locataire de la Maison Blanche seraient restés sans voix pendant la première moitié de l'allocution de Cassidy Hutchinson mardi, reconnaissant que les répercussions seraient sévères pour Trump.

"C'est une bombe. C'est stupéfiant. C'est choquant. L'histoire de 'The Beast' (le surnom donné à la limousine de Trump, ndlr) - je n'ai pas de mots. C'est tout simplement stupéfiant", a déclaré un conseiller de l'ancien président à CNN.

"Cela dépeint une image d'un Trump complètement déséquilibré et perdant tout contrôle, alors que pour sa base, il est perçu comme quelqu'un qui commande à tout moment. Cela va complètement à l'encontre de cette vision", a ajouté le conseiller.

"Pour la première fois depuis le début des audiences, personne ne prend cela à la légère", a enfin avoué le conseiller.

"Une pub de campagne pour Ron DeSantis"

Selon plusieurs observateurs, le comportement erratique de Trump compromettrait ses chances d'accéder à la présidence en 2024. Les révélations de Hutchinson pourraient ainsi faciliter la tâche des prétendants républicains à la présidence pour défier l'ancien président dans une primaire s'il se présente.

"C'est essentiellement une publicité de campagne pour (le gouverneur de Floride) Ron DeSantis", a confirmé un conseiller de Trump.