Mexique : un journaliste assassiné, le 12e depuis le début de l'année

Mexique : un journaliste assassiné, le 12e depuis le début de l'année
©Shutterstock

Un journaliste a été assassiné par balles mercredi à Ciudad Victoria, dans le nord du Mexique, a annoncé le quotidien Expreso pour lequel il travaillait, ce qui porte à 12 le nombre de reporters tués depuis le début de l'année dans le pays. "Ce matin, le journaliste Antonio de la Cruz, reporter du journal Expreso, a été assassiné. Les premiers éléments indiquent qu'il a été attaqué à son domicile", a indiqué le journal sur sa page internet.

Selon le député local Gustavo Cardenas, un proche du journaliste s'adressant à la chaîne de télévision Milenio, l'épouse d'Antonio de la Cruz aurait été blessée par balle à la tête.

Antonio de la Cruz couvrait des sujets en lien avec le climat, et dénonçait sur son compte Twitter ces derniers jours la corruption présumée d'un ancien maire de Ciudad Victoria.

"Devant cette nouvelle manifestation de violence, le groupe éditorial Expreso-La Razon exige des autorités que justice se fasse", a ajouté le journal.

Des collègues du journaliste assassiné ont indiqué ne pas savoir s'il avait reçu des menaces.

Il avait publié mardi un article sur les fortes températures enregistrées dans l'État de Tamaulipas, frontalier du Texas, affirmant que "Ciudad Victoria a été mardi la troisième ville la plus chaude du Mexique".

L'ONG Reporter sans frontières a indiqué qu'elle "documentait les faits".

Au total douze journalistes ont été tués au Mexique depuis le début de l'année, selon le décompte d'organismes de défense de la liberté d'expression.