"Choqué" par la fusillade près de Chicago, Joe Biden dit vouloir poursuivre la lutte contre les violences par armes à feu

Le président américain a réagi après la fusillade qui a fait au moins six morts et 24 blessés à Highland Park.

AFP

Joe Biden s'est dit "choqué" par la fusillade près de Chicago qui a fait lundi au moins 6 morts et 24 blessés lors d'un défilé pour la fête nationale, promettant dans un communiqué de "ne pas abandonner la lutte contre l'épidémie de violences par arme à feu".

Un homme a ouvert le feu sur la foule qui s'était rassemblée en fin de matinée pour observer le défilé du 4-Juillet à Highland Park, une ville cossue au nord de Chicago, avant de prendre la fuite. Un important dispositif policier tente désormais de localiser le suspect.