Après la fusillade du 4 Juillet, Kamala Harris demande une régulation "plus intelligente" de l'accès aux armes à feu

La vice-présidente américaine est en faveur d'un "débat sérieux" sur l'accès aux armes à feu.

AFP

La vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris, a déclaré mardi (heure locale) que le pays, une nouvelle fois endeuillé par une fusillade de masse perpétrée lundi, jour de la fête nationale, lors d'un défilé près de Chicago, devrait à l'avenir se montrer "plus intelligent à l'heure de décider qui a accès à quoi, et en particulier aux fusils d'assaut". "Un débat sérieux" sur l'accès aux armes à feu est nécessaire, a-t-elle ajouté en visite sur les lieux du drame à Highland Park. Le tireur présumé, un jeune homme de 21 ans, s'est posté sur le toit d'un commerce pour viser la foule, faisant sept morts et au moins 35 blessés, selon un bilan de la police mardi. Robert Crimo a été inculpé de sept meurtres et pourrait avoir à répondre de "dizaines d'autres chefs d'inculpation centrés sur chacune des victimes", qui seront détaillés plus tard, a déclaré Eric Rinehart, procureur général du comté de Lake.

L'Illinois, l'État du nord des États-Unis dans lequel se situe Highland Park, n'applique pas la peine de mort. Si le jeune homme est reconnu coupable des sept assassinats, la loi impose la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle, a ajouté le procureur.

Selon la police de Highland Park, Robert Crimo, surnommé Bobby, a préparé "pendant des semaines" son attaque et s'était déguisé en femme pour cacher son identité. "Il pourrait avoir porté une perruque de cheveux longs pour cacher ses tatouages au visage", a détaillé Christopher Covelli, un responsable de la police, ajoutant que le tireur avait ensuite abandonné son arme et s'était fondu dans la masse des gens qui fuyaient.

L'enquête a démontré que le suspect s'était procuré légalement l'arme de gros calibre ayant servi à la fusillade. Le jeune homme possédait en outre d'autres types d'armes à feu, également acquises légalement.

Le tireur a mitraillé la foule au hasard, tirant plus de 70 coups.