Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell fait appel de sa condamnation pour trafic sexuel de mineures

L'ex-mondaine britannique Ghislaine Maxwell a fait appel de sa condamnation à New York à 20 ans de prison pour trafic sexuel de mineures au profit du financier Jeffrey Epstein, selon un document judiciaire publié jeudi. Le document ne détaille pas les arguments de ses avocats, qui avaient déjà annoncé leur intention de faire appel lors du prononcé de la sentence, le 28 juin dernier.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell fait appel de sa condamnation pour trafic sexuel de mineures
©AFP

La fille du magnat britannique des médias Robert Maxwell (mort en 1991) et complice de Jeffrey Epstein -- qui s'est suicidé en prison à New York en août 2019 avant son procès pour crimes sexuels sur mineures -- encourait 55 ans de prison.

Elle avait été reconnue coupable fin décembre de cinq des six chefs d'accusation qui pesaient sur elle, dont le plus grave de trafic sexuel de mineures pour le compte d'Epstein, un financier aux puissants relais économiques et politiques.

Durant le procès, quatre victimes du système d'exploitation sexuelle de jeunes filles mineures mis en place par Jeffrey Epstein, avaient témoigné du rôle joué par Ghislaine Maxwell, son ancienne compagne, pour les recruter, entre 1994 et 2004.

La défense avait tenté de minimiser le rôle joué par l'ancienne figure de la jet-set internationale, qui avait elle-même rejeté la responsabilité sur Jeffrey Epstein, le présentant comme "un manipulateur" lorsqu'elle s'était exprimée devant le tribunal fédéral de Manhattan le 28 juin dernier.

Ses avocats soutenaient aussi que parmi les victimes, âgées de 14 à 17 ans, certaines avaient dépassé l'âge du consentement au moment des faits, dans les Etats où ils avaient été commis.

Enfin, ils avaient remis en question l'impartialité d'un des jurés du tribunal de Manhattan où elle avait été jugée coupable, parce qu'il avait omis de révéler durant la procédure de sélection du jury qu'il avait lui-même été victime de violences sexuelles dans son enfance.