Un magasin de cannabis va ouvrir à deux pas d'une prestigieuse université canadienne

Le syndicat étudiant est satisfait de la nouvelle.

J.F.
Un magasin de cannabis va ouvrir à deux pas d'une prestigieuse université canadienne
©shutterstock

Depuis la légalisation du cannabis récréatif au Canada en 2018, plusieurs chaines de magasins se sont mises à vendre cette drogue à la vue de tous. Burb Cannabis Corp. est l'une d'entre elle. La semaine dernière, la société s'est vantée dans un communiqué d'être "la première à pouvoir implanter une boutique de cannabis dans un campus universitaire majeur". Celui de l'Université de Colombie-Britannique (UBC), l'une des plus prestigieuses universités canadiennes.

Si Burb Cannabis Corp. a bien été autorisé à ouvrir son 8ème magasin à proximité de l'Université, il ne se situe pas directement sur le campus de celle-ci, mais juste à la frontière. "Techniquement, la boutique sera juste à côté du campus dans le village universitaire", explique CBC. Même si la zone s'appelle "University Hill", elle n'a pas d'affiliation avec l'université. "Elle n'a pas eu son mot à dire", précise le journal. Il est donc faux de dire que l'université a approuvé la venue de la boutique. C'est le conseil de district de Metro Vancouver qui a pris la décision.

Les étudiants satisfaits

Dans les faits cependant, les étudiants de l'université étaient majoritairement en faveur du nouveau magasin. Le syndicat étudiant AMS a en effet soutenu la demande. Il se dit ravi qu'un "espace sûr et accessible" fasse son apparition. L'un des professeurs de l'Université, Kerry Jang, qui est expert en politique sur le cannabis, n'y voit pas non plus d'inconvénient. "Je ne m'inquiète pas tant que le magasin fonctionne conformément aux réglementations provinciales. J'ai contribué à l'élaboration des règlements et je pense qu'ils fonctionnent bien", dit-il au Vancouver Sun.

La venue de la boutique ne plait toutefois pas à tout le monde. Une pétition signée par 1.900 personnes a tenté de bloquer son implantation. Les signataires pointaient le fait que des écoles élémentaires se trouvaient à proximité. Précisons toutefois que les magasins légaux ne peuvent pas vendre de cannabis à des mineurs. Une pétition concurrente a en outre obtenu 2000 signatures.

Le magasin devrait donc ouvrir à l'automne prochain.