"Je sais que mon fils était un lâche": Adriana, mère de l'auteur de la fusillade d’Uvalde, prise à partie par la famille d’une victime

Adriana Martinez Reyes, la mère de l'auteur de la tuerie du 4 mai à Uvalde, a été prise à partie par des proches des victimes.

"Je sais que mon fils était un lâche": Adriana, mère de l'auteur de la fusillade d’Uvalde, prise à partie par la famille d’une victime
©D.R./AFP

Le 24 mai, Salvador Ramos se rendait coupable d'une fusillade mortelle dans une école d'Uvalde, au Texas. 21 personnes décèderont sous ses balles, dont 19 enfants. Le tueur finira abattu par la police américaine.

Adriana Martinez Reyes, la maman de Salvador Ramos, avait demandé pardon pour l'acte horrible de son fils. Pourtant, la rédemption semble impossible à accorder pour certains proches des victimes comme le montrent des images diffusées par CNN le 20 juillet dernier.

On peut y voir Adriana interpellée dans la rue par un groupe dans lequel figure la maman de la défunte Amerie Jo Garza, 10 ans.

Prise à partie, Adriana se défendra face aux accusations: "Vous n’avez pas le droit de juger mon fils ! Je sais que mon fils était un lâche. Vous ne pensez pas que je le sais ? Vous ne pensez pas que je porte tout ça en moi ? Je le sais ! Et je suis désolée !", s'exclame la mère du tueur.

La police finira par intervenir pour mettre un terme à l'échange avant qu'il ne dégénère.

Sur le même sujet