USA: l'armée de terre immobilise ses hélicoptères Chinook après des incidents de moteur

L'armée de terre américaine a immobilisé sa flotte d'hélicoptères H-47 Chinook, emblématiques des guerres menées par les Etats-Unis, du Vietnam au Moyen-Orient, après plusieurs incendies de moteur, a annoncé l'armée mardi.

USA: l'armée de terre immobilise ses hélicoptères Chinook après des incidents de moteur
©AP

Cette mesure aura pour effet de mettre hors service quelque 400 Chinook bien armés et très résistants, en raison de ce que le fabricant de moteurs Honeywell a décrit comme des "joints toriques suspects", qui sont utilisés dans certains des appareils et qui ne correspondaient plus à leurs spécifications.

"L'armée a identifié la cause des fuites de carburant qui ont provoqué un petit nombre d'incendies de moteur sur un nombre isolé d'hélicoptères H-47, et met en oeuvre des mesures pour résoudre ce problème", a indiqué Cynthia Smith, porte-parole de l'armée de terre.

"Bien qu'il n'y ait pas eu de décès ni de blessures, l'armée de terre a temporairement cloué au sol la flotte de H-47 par prudence, jusqu'à ce que les mesures correctives soient terminées", a-t-elle détaillé, citée dans un communiqué.

Les Chinooks, connus à l'origine sous le nom de CH-47 sont utilisées au sein des forces armées américaines, au Royaume-Uni et dans une vingtaine d'autres pays. Ils sont fabriqués par Boeing.

Dotés de deux rotors parallèles, ces hélicoptères peuvent transporter de lourdes charges et sont bien armés pour les situations de combat.

Ils sont également fréquemment utilisés pour des missions de secours en cas de catastrophe.

Début 2022, l'Allemagne a annoncé qu'elle allait acheter 60 de ces appareils.

Honeywell a affirmé ne pas être responsable des joints toriques, sans préciser où ils avaient été fabriqués ni qui les avait installés.

"L'armée de terre américaine et Honeywell ont pu valider qu'aucun des joints toriques douteux ne provenait ou ne faisait partie d'une production Honeywell ou d'un moteur révisé par Honeywell", a affirmé la société.