Etats-Unis: un pilote d'avion menace de s'écraser sur un supermarché avant de se poser (VIDEO)

Le pilote d'un petit avion bimoteur a menacé pendant plusieurs heures samedi de s'écraser sur un supermarché du Mississippi, dans le sud des Etats-Unis, avant de finalement se poser dans un champ et d'être arrêté, ont annoncé les autorités locales.

Etats-Unis: un pilote d'avion menace de s'écraser sur un supermarché avant de se poser (VIDEO)
©AP

A environ 5H00 du matin (12H00 heure belge), la police de Tupelo avait été avertie que le pilote d'un avion survolait cette ville de près de 38.000 habitants, indiquait-elle sur sa page Facebook. "Le pilote est entré en contact avec les secours et menace de s'écraser intentionnellement sur un Walmart", précisait le communiqué.

L'avion a finalement atterri à environ 10H25 (17H25 heure belge), et le pilote a été placé en détention, a indiqué à l'AFP le bureau du shérif du comté de Benton, à près d'une heure de route de Tupelo. L'homme sera inculpé pour vol et menaces terroristes, selon la chaîne CNN, tandis que M. Quaka a affirmé que des chefs d'accusation supplémentaires venant des autorités fédérales étaient probables.

Les motivations du suspect demeuraient nébuleuses. Selon le site de suivi de vol FlightAware, l'avion était un Beechcraft King Air 90, un appareil long de près de 11 m et d'une envergure d'un peu plus de 15 m. Les services d'urgence du Mississippi étaient en alerte toute la matinée face à cette situation qualifiée de "dangereuse" par la police de Tupelo, qui demandait aux habitants d'éviter la zone.

Les négociateurs de la police de Tupelo sont restés en contact radio avec le suspect durant le vol et sont parvenus à le persuader de ne pas faire s'écraser l'avion mais plutôt d'atterrir à l'aéroport à proximité.

En raison de son manque d'expérience dans les atterrissages, le suspect a reçu l'aide d'un pilote privé pour lui dire comment faire. Mais au dernier moment, il a décidé de ne pas atterrir et s'est plutôt déplacé vers le nord-ouest, selon John Quaka.

Le pilote a alors posté un message d'adieu sur sa page Facebook tandis qu'il approchait de la panne d'essence, a précisé le chef de la police. Mais il est en fin de compte parvenu à poser l'avion dans un champ et à donner sa localisation à la police. Le régulateur américain de l'aviation civile, la FAA, a affirmé enquêter sur l'incident.