Nouvel incendie d'ampleur en Californie, deux morts et des milliers d'évacués

Au moins deux personnes sont mortes mardi en Californie et des milliers d'autres ont été évacuées à cause d'un nouvel incendie d'ampleur dans la région de Los Angeles, actuellement soumise à une brutale vague de chaleur.

Nouvel incendie d'ampleur en Californie, deux morts et des milliers d'évacués
©AFP

Une autre personne a été brûlée et a dû être hospitalisée, selon le bilan provisoire communiqué par les pompiers, qui ont ordonné aux habitants de plus de 3.000 foyers d'évacuer leur logement.

Plusieurs bâtiments ont également été détruits par cet incendie, qui a démarré lundi près de la ville d'Hemet au sud-est de Los Angeles, et qui a déjà ravagé plus de 1.000 hectares en moins de 24 heures. Les écoles des alentours ont été fermées.

Le feu s'est "propagé très rapidement avant même que les pompiers arrivent sur les lieux", a expliqué un porte-parole des pompiers sur Twitter.

La Californie fait face, comme certaines régions du Nevada et de l'Arizona à une nouvelle journée de températures extrêmes. Un dôme de chaleur s'est installé sur la région, poussant le mercure à grimper jusqu'à 43°C dans certains endroits, et le phénomène doit se poursuivre jusqu'à jeudi.

Couplée à la sécheresse dévastatrice qui frappe l'Ouest américain depuis deux décennies, cette chaleur brutale crée les conditions idéales pour des départs de feu.

La semaine dernière, un autre incendie, baptisé "Route Fire", avait déjà détruit plusieurs milliers d'hectares dans l'arrière-pays de Los Angeles.

Réseau électrique déstabilisé

Cette vague de chaleur provoque aussi des perturbations sur le réseau électrique californien. Son régulateur, California ISO, a émis plusieurs alertes pour demander aux ménages de limiter leur consommation de 16H00 à 21H00 afin d'éviter une saturation.

Les Californiens sont ainsi priés d'éviter de recharger leurs véhicules électriques sur cette plage horaire, de ne pas régler la climatisation sous 25,5°C et de s'abstenir d'utiliser leurs principaux équipements consommateurs d'énergie.

Mardi, le patron de California ISO, Elliot Mainzer, a appelé la population à redoubler ses efforts, alors que la chaleur s'intensifie et accentue la pression sur le réseau.

"Nous traversons une vague de chaleur extrême et les efforts des consommateurs pour réduire leur consommation d'énergie après 16H00 sont absolument essentiels", a-t-il insisté.

"Nous avons constaté un impact positif sur la baisse de la demande ces derniers jours, mais nous avons désormais besoin d'une réduction de la consommation deux à trois fois supérieure, alors que cette vague de chaleur continue de s'intensifier", a-t-il ajouté.

En pleine journée, l'ensemble des panneaux solaires fournissent en général un tiers de l'électricité en Californie. Mais, à la tombée du soleil, l'offre d'énergie photovoltaïque s'interrompt brutalement, laissant les autres sources d'électricité prendre le relais - ce qui pose problème en début de soirée, quand la chaleur de la journée n'est pas encore retombée, poussant la demande via la climatisation.

La semaine dernière, le gouverneur démocrate Gavin Newsom a levé temporairement des restrictions afin que des centrales électriques fonctionnant aux énergies fossiles puissent produire davantage.

Selon les scientifiques, les canicules à répétition sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète -- et ces vagues de chaleur sont appelées à encore se multiplier, s'allonger et s'intensifier.