En retard dans les sondages de la course à la présidentielle, Jair Bolsonaro utilise la fête nationale pour mobiliser ses troupes

Les manifestants peinent à envisager l’échec de leur champion face à Lula.

Morgann Jezequel
Jair Bolsonaro voulait faire de la fête nationale brésilienne une démonstration de force, il a tenu son pari. De la capitale Brasília à la "cité merveilleuse", Rio de Janeiro, en passant par la mégalopole São Paulo, des centaines de milliers de Brésiliens ont répondu à l'appel de leur président et ont...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité