"Au Brésil, les signaux envoyés par Bolsonaro laissent présager un scénario assez inquiétant pour la présidentielle de la semaine prochaine"

Pour le professeur en science politique à l'ULB, il y a un risque très concret pour cette élection présidentielle venant des bases militantes de Bolsonaro. "Elles pourraient descendre dans la rue, comme l'ont fait les soutiens de Trump en 2020, mettre la capitale à feu et à sang et tenter d'envahir la Cour suprême, le Congrès."

Le premier tour de l'élection présidentielle brésilienne se déroule ce 2 octobre. Frédéric Louault craint que le scrutin ne donne lieu à une grave crise institutionnelle.
Le premier tour de l'élection présidentielle brésilienne se déroule ce 2 octobre. Frédéric Louault craint que le scrutin ne donne lieu à une grave crise institutionnelle. ©D.R./AFP
Fin observateur de la politique brésilienne depuis 20 ans, Frédéric Louault porte un regard préoccupé sur la présidentielle de ce 2 octobre. Alors qu'une victoire de Lula semble se confirmer au fil des sondages, la façon dont réagirait l'actuel président Bolsonaro reste un mystère. Le professeur en science politique à l'ULB craint de voir se répéter un scénario à la Trump. Ou pire... A...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité