"L’inflation est un problème mondial en ce moment à cause de la guerre en Irak": quand Joe Biden confond guerre en Ukraine avec la guerre d’Irak

Joe Biden est connu pour ses sorties médiatiques qui laissent penser qu’il aurait des problèmes de santé concernant sa mémoire…

À bientôt 80 ans, beaucoup de personnes prêtent des troubles cognitifs au président américain à cause de ses sorties médiatiques qui s’enchaînent et ne passent pas inaperçues aux yeux de tout le monde.

Lors de son discours de campagne pour le parti démocrate le 1er novembre dernier, Joe Biden a semblé confondre la guerre en Ukraine avec celle de l’Irak selon nos confrères de L’indépendant.

"Désolé, la guerre en Ukraine…"

Le président américain a alors déclaré dans son allocution : "L’inflation est un problème mondial en ce moment à cause de la guerre en Irak et de l’impact sur le pétrole et de ce que fait la Russie", avant de se reprendre : "désolé, la guerre en Ukraine". Une simple maladresse ? Tête en l’air ? On dirait bien que non, puisque juste après Joe Biden a enchaîné avec une autre erreur…

En effet, "Sleepy Joe" (Joe l'endormi), surnom que quelques personnes lui attribuent, tente de rattraper le coup et affirme : "Excusez-moi, je pense à l’Irak parce que c’est là que mon fils est mort…", sauf que son fils, Beau Biden, qui était militaire, n’est pas mort en Irak mais dans un hôpital du Maryland en 2015 aux États-Uni d’un cancer du cerveau.

Cependant, la Maison Blanche tient à préciser que le président fait tout simplement des erreurs de discours et n’évoque pas de troubles cognitifs. Pour rappel, Joe Biden prévoit déjà de se représenter pour un second mandat en 2024. Il aura 82 ans.