Jemeker Thompson a dévasté l’Amérique : “Elle aura laissé une maladie incurable dont on ne s’est jamais remis”

Son nom est inconnu du grand public. Jemeker Thompson s’est pourtant hissée sur le podium du trafic de cocaïne au même titre qu’El Chapo et Pablo Escobar dans l’Amérique des années 80. De l’empire de la drogue au royaume de Dieu, son parcours hors du commun a fait d’elle une femme considérée comme “puissante et inspirante”. Dans son dossier "Il était une fois", La Libre revient sur l’histoire de cette criminelle atypique.

Jemeker Thompson, la reine du crack de Los Angeles
Jemeker Thompson, la reine du crack de Los Angeles ©Raphaël Batista & Netflix
Loin du rêve américain mais pas bien loin du mont Lee et de son iconique panneau HOLLYWOOD, se situe le quartier de South Central. Ici, la ghettoïsation couplée à la désindustrialisation révèle l’autre facette de Los Angeles....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...