Une femme de combat parfois difficile à comprendre : Dina Boluarte, investie première présidente du Pérou après la destitution de son ancien "patron"

Cette avocate de gauche, sans aucune base politique, doit tenter de faire oublier des années de pouvoir corrompu.

Former Vice President Dina Boluarte addresses lawmakers after being sworn-in as the new president at Congress in Lima, Peru, Wednesday, Dec. 7, 2022. Peru's Congress voted to remove President Pedro Castillo from office Wednesday and replace him with the vice president, shortly after Castillo tried to dissolve the legislature ahead of a scheduled vote to remove him. (AP Photo/Guadalupe Pardo)
Dina Boluarte est devenue la première femme présidente du Pérou . (AP Photo/Guadalupe Pardo) ©Copyright 2022. The Associated Press. All rights reserved
Sortie de l’anonymat en juillet 2021, lors de la victoire à la tête de l’État péruvien de son allié Pedro Castillo sur la liste marxiste Peru Libre, Dina Boluarte, avocate de 60 ans, devenue ministre du Développement et de l’Inclusion sociale mais aussi vice-présidente, s’était rapidement imposée comme l’une des figures les plus en vue du gouvernement… jusqu’à la fin du...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité