Les manifestants arrêtés dans le quartier new-yorkais de Manhattan pour des délits mineurs tels que des troubles à l'ordre public et des rassemblements illégaux ne seront pas poursuivi, a annoncé vendredi un procureur local. 

Des centaines d'arrestations ont eu lieu cette semaine dans cette ville à la suite des protestations qui y ont éclaté pour dénoncer les violences policières après la mort de George Floyd. Cet Afro-Américain est mort asphyxié par un policier blanc lors de son arrestation à Minneapolis le 25 mai.

Après que les manifestations de dimanche et de lundi aient débouché sur des pillages, le maire de New York a décrété un couvre-feu. Il a toutefois été largement ignoré par des militants pacifiques. La police a dès lors procédé à des centaines d'arrestations pour violation du couvre-feu.

Dans une déclaration vendredi, le procureur Cyrus Vance de Manhattan a déclaré que son bureau "refuse de poursuivre ces personnes dans l'intérêt de la justice".