"Notre mouvement magnifique, historique et patriotique, Make America Great Again, ne fait que commencer", a réagi M. Trump dans un communiqué, se posant une nouvelle fois en victime d'une "chasse aux sorcières".

"Dans les mois à venir, j'aurai beaucoup de choses à partager avec vous et suis impatient de continuer notre incroyable aventure pour la grandeur de l'Amérique", a-t-il ajouté, sans donner de précisions sur la façon dont il envisageait son avenir politique.

Remerciant tous les sénateurs "qui ont fièrement défendu la Constitution", il a dénoncé un procès en destitution qui n'était à ses yeux qu'"une nouvelle phase de la plus grande chasse aux sorcières de l'histoire".

"Aucun président n'a jamais été traité de la sorte", a-t-il martelé, reprenant une formule régulièrement utilisée tout au long de son mandat.

L'ancien président n'a à aucun moment mentionné les 7 républicains ayant voté pour un verdict de culpabilité.

Cinquante-sept sénateurs ont voté pour et 43 contre. La majorité des deux-tiers nécessaire à la condamnation n'a donc pas été atteinte.