Le fruit de cette vente devrait financer un fonds pour les victimes, dont certaines ont été abusées dans cette mansion en question à Manhattan. Le bien immobilier était le plus cher d'un portfolio comprenant aussi une demeure à Palm Beach en Floride, un ranch au Nouveau Mexique et deux îles privées dans les îles Vierges, de même qu'une maison à Paris. L'immeuble a été revendu pour 51 millions de dollars, bien que le prix demandé à la base était de 88 millions de dollars.

La vente et le prix de la résidence new-yorkaise ont été confirmés par des avocats mercredi soir après une longue bataille judiciaire.

Le chef du fonds de compensation spéciale des victimes d'Epstein avait annoncé début février qu'il suspendait toute nouvelles compensations tant que le fonds n'était pas renfloué. Le fonds et la structure financière d'Epstein ("estate") ont confirmé qu'entre le mois de juin et le 31 décembre, la structure avait reversé aux victimes près de 50 millions de dollars. Dans une déclaration au Miami Herald mercredi soir, un avocat a confirmé que le fonds serait bientôt doté d'argent frais grâce à la vente de l'immeuble.

Le fonds a continué d'accepter des demandes de compensation, la date butoir pour introduire une demande est fixée au 25 mars.