Acquitté mercredi au Sénat des deux chefs d'accusation à son encontre, Donald Trump n'a pu s'empêcher de pavaner sur Twitter... et de tacler Mitt Romney au passage, le seul républicain à avoir voté en faveur de l'impeachment aux côtés des démocrates.

Lorsqu'il a appris le verdict - qui ne faisait aucun doute-, le président américain a immédiatement tweeté un montage détournant une Une du Time Magazine qu'il avait fortement appréciée. Des pancartes le montrent ainsi réélu à l'infini. Sur la dernière, on peut notamment lire "Trump pour toujours".


Après l'autocongratulation, les attaques

Donald Trump s'en est ensuite pris à Mitt Romney, le premier sénateur de l'histoire à réclamer la destitution d'un Président appartenant à son propre parti. "Si Mitt Romney, candidat à la présidentielle malheureux, avait mis la même énergie et colère à vaincre un Barack Obama défaillant que celle qu'il a mises contre moi, il aurait sans doute gagné l'élection", a-t-il écrit. Pour rappel, Mitt Romney avait perdu contre Barack Obama après avoir obtenu 47,2% des voix contre 51,1% pour Obama. 

Une attaque en règle de la part du Président qui n'a pas supporté cette défection, lui qui se vantait d'avoir tout le parti républicain derrière lui...