Donald Trump donnera vendredi une conférence de presse consacrée à la Chine, a annoncé le président américain jeudi, sans donner plus de précisions sur son contenu.

Cette déclaration faite depuis le Bureau ovale intervient dans un climat explosif: le milliardaire républicain a haussé le ton ces dernières semaines en accusant la Chine d'être responsable de la propagation du nouveau coronavirus à travers la planète, et a promis des représailles.

Mercredi, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a aussi affirmé que Hong Kong ne jouissait plus de l'autonomie promise vis-à-vis de Pékin, et donc ne pouvait continuer à bénéficier de privilèges commerciaux avec les Etats-Unis.

Le même jour, le Congrès des Etats-Unis a adopté une proposition de loi pour sanctionner des responsables chinois accusés de "l'internement de masse" des musulmans ouïghours.