La dernière apparition officielle du président remontait à lundi, lorsque la présidence a publié deux photos du chef de l'Etat en train de parler au téléphone avec son homologue russe Vladimir Poutine.

"J'ai toujours des symptômes du Covid, mais les médecins me disent que l'étape critique est déjà passée. Maintenant je me présente à vous pour qu'il n'y ait pas de rumeurs (...) Je vais bien, même si je dois encore me reposer, " a déclaré le dirigeant dans l'enregistrement diffusé sur les réseaux sociaux.

"Bien sûr, j'ai travaillé, j'ai été très au courant de toutes les affaires publiques, et très conscient en particulier de la pandémie", a ajouté Lopez Obrador qui avait été testé positif dimanche au Covid-19.

Dans cette vidéo, il a annoncé que six millions de doses de vaccins différents contre le Covid-19 devraient arriver au Mexique en février.

Lopez Obrador, 67 ans, qui a de l'hypertension et a souffert d'une crise cardiaque en 2013, a été critiqué pour avoir minimisé la portée de l'épidémie. Il n'a utilisé que rarement un masque, comme en juillet dernier, lorsqu'il a rendu visite au président américain de l'époque, Donald Trump, à Washington.

Le Mexique a commencé à vacciner le personnel soignant contre le Covid-19 dès le 24 décembre. Le président a cependant déclaré qu'il attendra son tour, en mars, comme le prévoit le calendrier officiel.

Pays de 126 millions d'habitants, le Mexique enregistrait vendredi 1,8 million de cas de Covid-19 pour 156.579 décès.