Dix personnes sont mortes en Oregon, et un enfant est décédé dans l'État de Washington. Plusieurs incendies sont toujours hors de contrôle en Californie et en Orego. Des milliers d'habitations sont toujours menacées et des dizaines de milliers de personnes ont été évacuées.

On estime que les incendies dans les différents États américains ont détruit quelque 1,8 million d'hectares du pays. La crise est également devenue un thème politique à l'approche des élections présidentielles. Le président Donald Trump et nombre de ses collègues du parti républicain imputent les incendies à la mauvaise gestion des forêts, les démocrates soulignent également les conséquences du changement climatique.