"C'est une mauvaise combinaison de pandémie, de réseaux sociaux et de gens qui cherchent des explications simples", a-t-il déclaré dans une interview à CNN.

De faux articles de presse et des photos trafiquées sont devenues virales sur les réseaux sociaux, partagées dans de nombreuses langues. Une vidéo accuse ainsi Bill Gates de vouloir "éliminer 15% de la population" sous couvert de vacciner la population. Elle a été vue des millions de fois sur YouTube.

"Notre fondation a donné plus d'argent que tout autre groupe pour acheter des vaccins afin de sauver des vies", a martelé Bill Gates, disant espérer que ces théories du complot ne rendront pas la population réfractaire au vaccin, quand il sera mis au point.

Il a alloué 250 millions de dollars pour la lutte contre la pandémie de Covid-19 et sa fondation a investi des milliards de dollars depuis 20 ans dans le développement des systèmes de santé des pays les plus pauvres.

Depuis le début de la pandémie, les équipes de "fact-checking" de l'AFP ont débusqué des rumeurs anti-Bill Gates par dizaines, dans de nombreuses langues et sur divers réseaux sociaux, de Facebook à Instagram.

"Je crois profondément au fait que la vérité sera reconnue", et ces théories du complot déjouées, a ajouté Bill Gates.