"Il est illégal de brandir des armes de façon menaçante contre ceux qui participent à des manifestations non violentes, et bien que la situation n'ait heureusement pas dégénéré tragiquement, ce type de comportement est inacceptable à Saint-Louis", a déclaré dans un communiqué Kimberly Gardner, la procureure de cette ville de l'État du le Missouri. C'est pourquoi Mark et Patricia McCloskey, les deux Américains armés, ont été inculpés lundi. "Nous devons protéger le droit de manifester pacifiquement et toute tentative de l'entraver en faisant de l'intimidation ne sera pas tolérée", a ajouté la procureure. Dans le communiqué, elle précise également qu'elle souhaiterait que le couple suive "un programme de rééducation", épingle 7sur7.

Dans une vidéo partagée sur Twitter fin juin, on pouvait voir Mark et Patricia McCloskey, tous deux avocats spécialisés dans les blessures corporelles, pointant chacun une arme vers les manifestants , sous prétexte d'éloigner les quelque 300 personnes qui se dirigeaient, pacifiquement, vers le domicile de la maire de la ville, et passaient donc devant leur maison, située dans un quartier chic de Saint-Louis.